Honda CB 1100 RS Euro4
Essai
18 novembre 2017
Triumph Street Triple 765 S
Essai
11 novembre 2017
MagPower Bombers
Essai
04 novembre 2017
KTM Duke 390 2017 Euro 4
Essai
28 octobre 2017
Ducati Monster 797
Essai
21 octobre 2017
Bmw K 1600 GT 2017
Essai
30 septembre 2017
NIU N1S Civic
Essai
23 septembre 2017
Benelli TRK 502
Essai
16 septembre 2017
Bullit Hero
Essai
09 septembre 2017
Harley-Davidson Street Rod 750
Essai
02 septembre 2017

Yamaha XJR 1300 2015

Yamaha XJR 1300 2015

Les photos de l'essai

publié le 5 septembre

Yamaha offre une nouvelle jeunesse à son XJR 1300 pour 2015, profitant de de l'inspiration de nombreux préparateurs dans le cadre du projet Yard Built. Le gros roadster 4-cylindres fête ainsi son 20è anniversaire avec un joli lifting esthétique néo-rétro et une version Racer encore plus tendance.

Nouvelle musculature

Réduction du diamètre de l'optique avant aux supports en alu perforé, réservoir aplati et affiné dont la contenance passe de 21 à 14,5 l, guidon alu à section variable élargi et rehaussé, boucle arrière du cadre coupée pour raccourcir la selle stylisée façon monoplace, plaques en alu brossé avec des ouïes grillagées façon scrambler, du noir mat pour les collecteurs d'échappement et la fourche, et des cabochons de bougies rouge : la nouvelle XJR présente une silhouette ramassée et musclée dont les détails rappellent l'esprit sportif du modèle à ses origines. La version Racer bien sûr par des demi-guidons bracelets, un saute-vent « racing », un garde-boue avant court et un capot de selle en carbone. Le silencieux Akrapovic et le support de plaque court font partie de la liste des accessoires en option, avec entre autres les rétroviseurs en bout de guidon et le pad de réservoir en cuir.

Racer

La nouvelle XJR réserve un accueil toujours aussi confortable au pilote, malgré les jambes bien repliées du fait de repose-pieds assez hauts et reculés. Les petits gabarits poseront plus facilement les pieds à plat grâce à sa selle et son réservoir affinés. Sur la Racer, la position est plus exclusive du fait des guidons bracelets : l'appui sur les poignets est sensible sans toutefois être extrême. On perd aussi un peu en maniabilité, mais on gagne en protection grâce au saute-vent. Sur la standard, le grand guidon rehaussé offre un meilleur bras de levier et une position plus relax. L'instrumentation avec compteur de vitesse et compte-tours analogiques a gagné un petit écran numérique qui annonce l'heure, les trips partiels, la jauge de réservoir avec témoin de réserve et décompte kilométrique.

Moteur et partie cycle inchangés

Pour le reste, on prend les mêmes et on recommence : le bon gros 4-cylindres en ligne de 1251 cm3, refroidi par air, injection, 4 soupapes et double arbre à cames en tête ne développe « que » 98 ch mais on profite de son gros couple de 108 Nm dès les bas régimes. Très onctueux, il monte en puissance à partir de 5000 tr/min jusqu'à la zone rouge à 9 500 tours. La boîte cinq rapports est un peu ferme et l'on se heurte le bout du pied à l'ergot de la béquille tout proche du levier. En conduite rythmée, les suspensions Öhlins réglées souples et un train avant un peu lourd manquent peut-être un peu de rigueur et de précision, le poids toujours conséquent et un pneu arrière en 180 n'en font pas un monstre d'agilité, mais question stabilité et confort, c'est top ! Notons tout de même que les modifications apportées au réservoir et à la boucle arrière ont fait perdre 7 kg à l'engin, qui n'en compte plus « que » 240 tous pleins faits.Le freinage hérité de la R1 de 1998, double disque avant avec étriers 4 pistons, reste efficace, mais on aurait apprécié qu'il soit secondé par l'ABS. Enfin, on peste toujours contre les vibrations qui fourmillent dans les mains, et, l'été, contre la chaleur dégagée par le moteur.

Si la XJR 2015 n'est pas une toute nouvelle moto, mais son design et sa finition  à la fois simples et recherchés lui offrent de nouveaux atouts de séduction tout à fait dans l'air du temps.

Avis de la rédaction sur Yamaha XJR 1300 2015
13.6/20
A n'en pas douter, il aurait été dommage de ne pas utiliser la bonne base de la XJR 1300 pour se laisser aller à un exercice de style répondant à la demande actuelle. Design et finition à la fois simples et recherchés concourent à offrir à cette XJR 2015 de nouveaux atouts de séduction tout à fait dans l'air du temps, a fortiori sur la version Racer, sans compter la personnalisation possible grâce aux accessoires. Plus question d'un outil pratique aux performances hors du commun, ici c'est l'expression de votre style de vie qui compte. Alors on y met le prix : 10 999 € en version standard, et 1000 de plus pour la Racer, ce qui fait 1 500 et 2 500 € de plus que la précédente version. Ce qui reste moins cher qu'une Nine-T à 15 000 €, tandis que la CB 1100 vous offre l'ABS pour 11 299 €, si vous omettez les promos qui se succèdent. Mais pour ce prix vous aurez presque une Yard Built (voir encadré)... Et de toute façons un bon gros roadster plaisant et suffisamment performant, en toute simplicité, le look affirmé en plus.
Ligne dynamiséePoids un peu allégéMoteur coupleuxConfortFinition
Autonomie en baissePoids toujours conséquentPas d'ABSPlace passager...
Les chiffresPrix10 999 €Puissance71,9 kW à 8000 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis12/20Look20/20Prix12/20Equipements8/20
 
5 commentaires - Yamaha XJR 1300 2015
  • avatar
    MAITRECORBEAU -

    les premieres 1300 XJR etaient plus belle que ça...là on dirait un "rat bike"

  • avatar
    michto -

    bonjour a tous....je pense que ma 1250 bandit je vais la garder qui est très bonne (sauf la selle)

  • avatar
    stiletto -

    Tout dans le paraître et rien dans le pratique: Plus question de partager avec une passagère, phare riquiqui qui devient une lanterne, guidon élargi prévoir l'allongement des bras pour les manœuvres, réservoir pour mobylette. Il suffira de regarder les chiffres de ventes 2016 qui chuteront car l'effet 2015 d'achat par les bobos, (pas par les motards), baisseront vite. Conclusion une machine d'égoîste pour faire le "cacou" aux terrasses des bistrots

  • avatar
    Frankxjr -

    La Xjr pas agile ? Le journaliste ne l'a pas essayée !! C'est un vrai vélo.

  • avatar
    civibus -

    Sur la vidéo le ou plutôt "la" pilote d'essai a un gabarit un peu insuffisant pour piloter cet engin! On dirait que quelqu'un a emprunté la moto de son grand frère!!

    avatar
    Frankxjr -

    C'est très facile à piloter malgré son poids.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]