Bmw K 1600 GT 2017
Essai
30 septembre 2017
NIU N1S Civic
Essai
23 septembre 2017
Benelli TRK 502
Essai
16 septembre 2017
Bullit Hero
Essai
09 septembre 2017
Harley-Davidson Street Rod 750
Essai
02 septembre 2017
Honda SH 125i Euro4
Essai
19 août 2017
Yamaha MT-10 2017 Euro 4
Essai
12 août 2017
Kawasaki Versys-X 300
Essai
29 juillet 2017
Kymco Like 125 2017
Essai
22 juillet 2017

Yamaha MT-03

Yamaha MT-03

Les photos de l'essai
Yamaha MT-03
20
Diaporama

publié le 24 septembre

Avec le passage obligé pendant 2 ans par la case Permis A2 pour tous, on s'intéresse de plus en plus aux petites cylindrées : mieux vaut un 300 cc bien né, qu'un 600 mal bridé. Les constructeurs l'ont bien compris et la marque aux trois diapasons poursuit son offensive en proposant la version Dark Side de sa petite sportive R3 : la Yamaha MT-03.

Direction la région d'Alicante dans le sud est de l'Espagne pour prendre en main ce qui i pourrait devenir le chouchou des commuters qui ne veulent pas rouler en scooter, ceux qui veulent une moto économique accessible au permis A2 et doté d'un design séduisant: la Yamaha MT-03, roadster conçu sur la base de la petite sportive R3.

Design Dark Side

Ce qu'il y a de bien sur cette MT-03, c'est qu'elle n'est pas ridicule. Son appartenance à la famille des MT est assez évidente. Tout est très ramassé vers l'avant. Les écopes latérales plongent littéralement vers l'asphalte et la MT-03 est dotée d'une signature à led entre le phare et le saute vent qui lui donne un regard acéré même en plein jour. A l'arrière, c'est plus léger mais Yamaha l'a tout de même pourvu d'un éclairage full LED très sécurisant. Elle ne fait pas petite moto. Elle pourrait facilement passer pour une 500 voir 600. Sauf qu'elle ne consomme rien. On doit faire moins de 5 litres au cent. Même la sonorité du silencieux d'origine est plutôt valorisante et l'avantage pour les permis A2 par exemple, c'est qu'on peut l'exploiter pleinement. Ce n'est pas un roadster de moyenne cylindrée bridé. Et franchement, c'est plus amusant. Et puis accessoirement, elle a des équipements qu'on ne trouve pas sur toutes les motos plus cylindrées.

Une R3 dépouillée mais bien équipée

La MT-03 est une R3 dépouillée de son carénage de sportive. Elle hérite donc de sa partie cycle mais aussi de sa mécanique. En l'occurence, un bicylindre parallèle de 321 cm3 qui développe 42 ch à à 10 750 tr.min et 29,6 Nm à 9 000 tr.min. Au registre du freinage, on retrouve aussi les mêmes élément : un disque de 298 mm pincé par un étrier à deux pistons à l'avant et à l'arrière, un disque de 220 mm et un étrier simple piston. Evidemment l'ABS est de mise. Le tableau de bord de la MT-03 est très complet. En plus des infos habituelles, il propose notamment un indicateurs de rapport engagé, et un Shift Light qui permet d'éviter les sur-régimes en flashant lorsque le moteur atteint un nombre prédéfini de rotation par minute.

Confortable et agile

Soignée esthétiquement, bien équipé, valorisante et enthousiasmante une fois au guidon, elle mérite de connaître le succès. Et pas seulement en Thaïlande. On trouve tout de suite ses marques sur la MT-03. Le guidon plus large, plus haut et plus rapproché que sur la R3 impose une position de conduite plus droite assez évidente. On pose les pieds au sol sans encombre quelque soit sa taille sur la MT-03. D'abord parce que la selle culmine à 78 cm mais aussi parce que son arcade est très fine. Un confort qui n'est pas démenti par l'amortissement confié à une fourche classique de 41 mm de diamètre à l'avant et à un mono-amortisseur réglable sur 7 positions à l'arrière. Rien à dire question confort, la selle est moelleuse, peut-être un peu courte, on a le coccyx dans le vide si on se recule un peu, mais elle est moelleuse. En revanche, la suspension mériterait d'être un poil plus rigide. En courbe, sur route bosselée, ça remue gentiment. C'est un peu dommage parce que question moteur rien à dire.

Polyvalente mais fun

Le point fort de la MT-03, c'est sa polyvalence. On a roulé en ville, avec ses 168 kilos toute mouillée c'est un régal, elle se faufille comme un petit ninja. Sur autoroute, franchement, elle n'a pas à rougir. Et sur route, c'est bien parce que la chaussée était un peu grasse qu'on a pas battu des records. L'ABS se déclenche un peu rapidement à l'arrière. En revanche, rien à dire à l'avant. Ca pourrait toujours être plus franc à l'attaque mais ça freine vraiment bien. C'est plutôt une bonne chose parce que ce petit bicylindre est vraiment très sympa. Il monte dans les tours sans broncher, et il a de la reprise pratiquement tout le temps. Il faut dire que le couple maxi arrive tard. Bref, c'est une bonne moto.

Ville, route, autoroute : rien ne l'arrête

Voilà, ce que l'on appelle une moto bien née. Soignée esthétiquement, bien équipé, valorisante et enthousiasmante une fois au guidon, la Yamaha MT-03 mérite de connaître le succès. Et pas seulement en Thaïlande. Les jeunes permis qui n'ont d'autre choix que de rouler sur des motos de moins de 47,5 ch, et les commuters qui ne font qu'un aller-retour quotidien pour se rendre au travail devraient s'y intéresser, même si elle fait payer ses charmes au prix fort : 5199 €.

Avis de la rédaction sur Yamaha MT-03
16.8/20
Voilà ce que l'on appelle une moto bien née. Soignée, bien équipée, valorisante et enthousiasmante une fois au guidon, elle mérite de connaître le succès. Et pas seulement en Thaïlande. Les jeunes permis qui n'ont d'autre choix que de rouler sur des motos de moins de 47,5 ch, et les commuters qui n'ont pas besoin de plus pour faire leur aller-retour quotidien au travail, devraient s'y intéresser. C'est nettement plus agréable de rouler sur une 300 dont on peut exploiter toutes les capacités que de se sentir contraint sur une moto de plus forte cylindrée au bridage castrateur. Si, il y a encore quelque jours, l'argument du débridage au terme des deux ans de puissance limitée était encore recevable, avec le nombre de jeunes permis contraints au A2 qui vont maintenant arriver sur les routes, on aura aussi vite fait de revendre sa 300 en occasion pour s'acheter plus puissant une fois le permis A en poche. Dernier point fort : elle est très facilement personnalisable. Yamaha a prévu toute une gamme d'accessoire qui peuvent la rendre pratiquement unique. Des options qui viendront toutefois alourdir une facture déjà conséquente de 5199 €.
Design soignéMotorisation sympaPolyvalence
Suspension souplePneusTarif
Les chiffresPrix4 799 €Puissance30,9 kW à 10750 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis16/20Look16/20Prix12/20Equipements20/20
 
1 commentaire - Yamaha MT-03
  • avatar
    ber830 -

    yamaha est bien trop cher ! c est vraiment cher en rapport de la concurrence de plus leurs motos sont finies a la vas vite! câbles apparents ça fait un peut quincaille .. a part leurs surtaxés t max 530 et v max 1700 les mieux fini de la gamme yamaha n est plus ce qu il était des modèles en veut tu en voila rien d innovants ..

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]