Kymco Like 125 2017
Essai
22 juillet 2017
Bmw R 1200 GS 2017
Essai
15 juillet 2017
Indian Roadmaster Euro4
Essai
08 juillet 2017
TGB Blade 600 LT EPS
Essai
01 juillet 2017
Masai Scrambler 125 E4
Essai
24 juin 2017
Yamaha Xmax 300
Essai
17 juin 2017
Honda CMX 500 Rebel
Essai
03 juin 2017
Kymco AK 550
Essai
13 mai 2017
Bmw G 310 R
Essai
06 mai 2017
Honda X-ADV
Essai
29 avril 2017

Vespa Sprint 125

Vespa Sprint 125

Les photos de l'essai
Vespa Sprint 125
27

publié le 9 août

Dans la foulée de la refonte de sa gamme Vespa initiée avec la Primavera qui a remplacé la LX en début d'année, Piaggio s'occupe maintenant de sa petite sœur S, la version plus sportive, et nous propose cette Sprint. Loin de bénéficier seulement d'une évolution cosmétique, cette Sprint affiche un comportement transfiguré... on peut désormais vraiment parler de sport !

Déclinaison sport de la Primavera

Si la Sprint reprend en grande partie la base de la Primavera, elle s'en distingue esthétiquement par son phare rectangulaire, comme le faisait auparavant la S par rapport à la LX. Mais si la S était alors dépouillée de nombreux équipements, la Sprint conserve l'intégralité de ceux de la Primavera. A commencer par son instrumentation mêlant un compteur à aiguille avec une fenêtre numérique affichant une jauge de carburant à segments, une montre et des totalisateurs que l'on fait défiler grâce au poussoir « Mode » au guidon droit. Un coupe-contact y est également installé. 

On trouve aussi une boite à gants à ouverture au contacteur qui propose deux compartiments et une ouverture de la selle électrique. Le coffre a grandi par rapport à la S permettant de loger un casque modulable. Ceci grâce au passage de la batterie dans le plancher et à un nouveau réservoir donc le remplissage se trouve toujours sous la selle.

Roues de 12 pouces !

On est immédiatement bien installé au guidon de la Sprint avec de la place à bord et une position naturelle. Très vite on constate un confort en hausse grâce aux roues de 12 pouces et aux nouvelles suspensions. Sur les chaussées très dégradées de Rome, on se rend vite compte de ces améliorations. Le comportement y gagne également et désormais la Sprint affiche une tenue de cap et une stabilité qui permet une conduite sportive et une prise d'angle importante en virage.

Comportement et confort à la hausse

En effet, nous seulement les roues de 12 pouces améliorent confort et comportement mais ajoutent une touche esthétique indéniable avec ces superbes jantes aluminium multi-branches. Le confort provient également de suspensions revues au niveau des ancrages, diminuant les efforts et absorbant mieux les vibrations. La selle se fait plongeante avec une assise plus marquée pour le pilote. On note également la grande barre de maintien et l'accroche-sac intégré dans le nez de selle. Le plancher reste semi-plat avec ses lanières caoutchouc, tant copiées, mais jamais aussi élégantes...

Un moteur hyperactif

La Vespa Sprint conserve les atouts de la S comme de faire demi-tours sur place et de se faufiler allègrement dans la circulation. On retrouve aussi avec bonheur son moteur 3 soupapes apparu en 2012 et qui procure de bonnes prestations avec des démarrages vigoureux et une accélération constante jusqu'à 100 km/h. Les reprises sont sans faiblesse tout en fichant toujours une basse consommation. Un moteur que l'on peut désormais parfaitement exploiter dans cette partie-cycle. L'apport d'un étrier double piston pour le disque avant de 200 mm associé à un tambour arrière qui passe de 110 à 140 mm, rend le freinage puissant et homogène. 

Par contre pas de grande évolution au niveau protection, le petit déflecteur implanté sur le dessus du phare ne sert à rien et le buste comme le casque sont largement exposés. La largeur réduite du tablier impose de rouler les jambes serrées dès qu'il pleut et le montage d'un pare-brise est un minium si vous roulez l'hiver. »

Cher mais presque parfait

Même si le tarif reste élevé, la Sprint donne le sourire en toute circonstance et l'on oublie bien volontiers sa devancière, d'autant plus qu'elle s'affiche au même tarif. Au fil des évolutions, cette Vespa sportive n'est pas loin de la perfection.

Avis de la rédaction sur Vespa Sprint 125
15.2/20
Même si le tarif reste élevé à 3899 €, la bonne surprise vient que c'est le même que celui de la Primavera, alors que la Sprint affiche avec un meilleur comportement grâce à ses roues de 12 pouces, sans rien perdre au niveau équipement, ce qui était loin d'être le cas pour la Vespa S par rapport à la LX. Au fil des évolutions, cette Vespa sportive n'est pas loin de la perfection et a su gagner en performance, en comportement et en équipement, sans rien perdre de son charisme.
Style indémodableVivacité moteurComportement sainStabilitéSuspensionCoffre à ouv.électriqueInstrumentation
Prix élevéPlus de béquille latéraleRepose-pied passager
Les chiffresPrix4 049 €Puissance8,5 kW à 8000 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis16/20Look16/20Prix8/20Equipements16/20
 
0 commentaire - Vespa Sprint 125
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]