Bmw K 1600 GT 2017
Essai
30 septembre 2017
NIU N1S Civic
Essai
23 septembre 2017
Benelli TRK 502
Essai
16 septembre 2017
Bullit Hero
Essai
09 septembre 2017
Harley-Davidson Street Rod 750
Essai
02 septembre 2017
Honda SH 125i Euro4
Essai
19 août 2017
Yamaha MT-10 2017 Euro 4
Essai
12 août 2017
Kawasaki Versys-X 300
Essai
29 juillet 2017
Kymco Like 125 2017
Essai
22 juillet 2017

Suzuki V-Strom 650 Euro 4 2017

Suzuki V-Strom 650 Euro 4 2017

Les photos de l'essai

publié le 27 mai

Suzuki renouvelle son V-Strom 650 pour 2017. C'était une obligation pour passer la norme Euro4 mais c'est aussi l'occasion pour le constructeur de faire progresser et de donner un nouveau look à son trail routier mid-size.

Sortie en 2004, restylée en 2011, la V-Strom 650 a réussi à maintenir la tête hors de l'eau alors que la concurrence s'organisait. En 2015 sortait la version XT plus baroudeuse. Pour 2017, si la base reste sensiblement identique, le V-Strom 650 évolue grandement, à l'extérieur comme à l'intérieur. La XT se voit affublée d'un sabot moteur siglé V-Strom, des pare-mains bien dessinés et des jantes à rayons habillées de pneu Bridgestone Battlax Adventure A40 allégés.

Le confort d'un trail, la finesse d'un roadster

Le V-Strom 650 2017 reprend le design du V-Strom 1000 et notamment son bec, clin d'œil au Big DR. Fini, le phare globuleux et habillé couleur carrosserie, il cède sa place à une double optique verticale habillée de noir. Nouveauté aussi à l'arrière qui se pare d'un feu à leds. Plus haute de 9 mm, la bulle réglable sur trois positions a été revue pour mieux dévier le flux d'air. On retrouve d'emblée ce que l'on aimait jusqu'ici sur ce trail mid-size : une position de conduite confortable, une selle vaste et moelleuse (plus épaisse de 5 mm), et une prise en main évidente grâce à une arcade de selle fine. Le guidon n'est pas aussi large qu'on pourrait l'imaginer, un avantage pour les commuters. Une moto facile qui supporte sans problème un top case et qui se faufile facilement dans le trafic. Et le réservoir affiné fait merveille.

Plus docile encore

Dans le même esprit, elle hérite du Low RPM Assist qu'on a déjà vu sur la SV 650 2016. Pour caler au feu rouge avec cette moto, faut vraiment le faire exprès. La nouvelle V-Strom 650 hérite aussi du Suzuki Easy Start System : une simple impulsion sur le bouton start et elle démarre. Et pour juguler les ardeurs de son V-Twin de 645 cm3, 71 ch et 62 Nm de couple, Suzuki l'a doté d'un traction control déconnectable à deux modes, particulièrement efficace. Il ne coupe pas, il jugule les ardeurs du twin. Quelques pressions sur les boutons placés sur le comodo gauche suffisent à effectuer les réglages, y compris en roulant.

Suzuki n'a pas jugé pertinent de modifier les éléments de freinage pour cette nouvelle génération Euro4 du petit V-Strom. De quoi ralentir efficacement les 216 kg tout plein fait du V-Strom 650 en version XT.  En revanche, l'ABS fait un peu daté, il relâche trop longtemps le frein avant. Toutefois, le freinage qui pourrait sembler sous-dimensionné sur le papier, ne l'est absolument pas. Elle freine bien cette V-Strom. Et on peut vraiment user et abuser du frein arrière.

Un trail, vraiment ?

Il n'aura pas fallu 10 mn pour commencer à limer le bout des bottes. Qui l'eût cru ! C'est un trail, ce V-Strom tout de même. Les A40 Bridgestone sont impressionnants, donnent tout de suite senti en confiance. Evidemment, les meilleurs pneus du monde ne transformeront jamais une merguez en moto digne de ce nom. Ce V-Strom 650, avec son amortissement convaincant à l'arrière (réglable en précontrainte en tournant une molette et en détente avec un petit tournevis) et sa fourche traditionnelle non réglable mais qui plonge finalement très peu pour un trail, est hyper efficace. Comme quoi parfois, les gros moteurs, la puissance à gogo et autres, ne font pas le poids face à une moto de cylindrée et de puissance moyennes bien née sur une route bien asphaltée. En grande courbe, elle ne ferait sûrement pas le poids face à un V-Strom 1000, mais c'est à se demander si sa légèreté lui aurait pas donné l'avantage.

Quelle bonne surprise !

La bonne nouvelle, c'est que le nouveau V-Strom 650 n'est pas seulement plus agréable à regarder, il progresse aussi en terme de sécurité et son twin n'a rien perdu de son charme malgré le passage à Euro4 souvent castrateur en terme de performance. La mauvaise nouvelle, c'est que le V-Strom 650 augmente de 400 €, il débute maintenant à 8399 € (8899 € en XT). Le prix à payer pour le travail réussi sur le moteur Euro4 et pour le traction control de série.

Avis de la rédaction sur Suzuki V-Strom 650 Euro 4 2017
16/20
La bonne nouvelle, c'est que le nouveau V-Strom 650 n'est pas seulement plus agréable à regarder, il progresse aussi en terme de sécurité et son twin n'a rien perdu de son charme malgré le passage à Euro4 souvent castrateur en terme de performance. Mauvaise nouvelle, c'est que le V-Strom 650 augmente de 400 €, il débute maintenant à 8399 €. Le prix à payer pour le travail réussi sur le moteur Euro4 mais aussi pour le traction control de série. Et pour la version XT, Suzuki en réclame 500 € de plus. Pour rouler en V-Strom 650 de baroudeur, il vous en coûtera donc 8899 €. Quand la concurrente la plus naturelle, la BMW F 700 GS, en vaut 9450. En tout état de cause, j'aimerais adresser personnellement à Shougo Sato, le pilote essayeur du département Engineering de Suzuki, un franc et massif : it's OK !
LégèretéAgilitéHomogénéitéPermissivitéTraction control
ABS trop saccadé et non-déconnectablePare-brise avec outilsPas de béquille centrale
Les chiffresPrix8 399 €Puissance52,2 / 71 kW à 8800 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis16/20Look12/20Prix16/20Equipements16/20
 
4 commentaires - Suzuki V-Strom 650 Euro 4 2017
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]