Triumph Street Triple 765 S
Essai
11 novembre 2017
MagPower Bombers
Essai
04 novembre 2017
KTM Duke 390 2017 Euro 4
Essai
28 octobre 2017
Ducati Monster 797
Essai
21 octobre 2017
Bmw K 1600 GT 2017
Essai
30 septembre 2017
NIU N1S Civic
Essai
23 septembre 2017
Benelli TRK 502
Essai
16 septembre 2017
Bullit Hero
Essai
09 septembre 2017
Harley-Davidson Street Rod 750
Essai
02 septembre 2017
Honda SH 125i Euro4
Essai
19 août 2017

Quadro Quadro4

Quadro Quadro4

Les photos de l'essai
Quadro Quadro4
20

publié le 12 septembre

Voici le tout premier essai du Quadro4, le premier scooter à quatre roues inclinable de série. Quatre roues, oui, mais le Quadro4 reste classé dans la catégorie des L5e, comme les 3-roues que nous connaissons. Donc il est accessible avec un permis auto plus la formation 7 heures. Ce statut lui ouvre les mêmes voies royales qu'au Piaggio MP3 avec une roue de plus, histoire de séduire un peu plus la clientèle automobile.

Il est là dans son coloris noir mat, imposant tout de même, avec un air de famille indéniable avec le 350DS dont il reprend toute la partie avant. On note une meilleure finition et des plastiques plus cossus. En revanche, derrière, tout change. C'est plus moderne, tout en étant plus massif pour encadrer les deux roues arrière.

Il tient debout tout seul !

La hauteur de selle est accessible, à 770 mm, 10 mm de moins que sur le 3-roues, mais la selle est un peu plus large, si bien que l'on pose tout juste les pieds à plat au sol. Sauf que cela ne va pas être utile... Car ce 4-roues tient droit tout seul !  Au feu rouge, plus besoin de mettre le pied par terre, même si l'on a encore le réflexe au début. La position de conduite est identique au 3-roues avec peu de place pour les pieds, mais une bonne implantation du guidon.

Nouvelle instrumentation

Sous les yeux, enfin une instrumentation digne de ce nom et qui faisait défaut au 350S. Sur le Quadro4, compte-tours, compteur, jauge de température moteur à aiguille et fenêtre numérique avec montre, totalisateurs, température air extérieur et originale jauge de réservoir avec 5 pictos hexagonaux. On ajoute de nombreux voyants, dont ceux de frein de parking et de blocage suspension. A ce sujet, petit changement avec le 3-roues : le levier au tablier ne bloque que la suspension. Le frein de parking est relégué sur le côté et joue la fonction d'antivol avec des pions venant directement s'insérer dans les disques arrière.

Moteur bonifié

Le moteur est une réelle bonne surprise. En effet, le premier Quadro4 avait été annoncé en 500 cm3 et nous étions tous sceptiques sur le montage du moteur du 350S. Mais c'était sans compter sur le travail des ingénieurs qui ont transfiguré le bloc monocylindre de 346 cm3. Seul le haut moteur est conservé et encore, avec une nouvelle cartographie pour plus de souplesse, et un arbre à cames différent. Le gain est de 3 chevaux avec un couple disponible sur une plage bien plus étendue. Tous les carters sont différents avec l'installation d'un double balancier d'équilibrage, et du différentiel arrière reliant les deux courroies de transmission. On se disait que le 4-roues serait moins performant que le 3-roues. Eh bien non, c'est même le contraire ! Il accélère nettement mieux, malgré 50 kg de plus à embarquer. Et même la vitesse de pointe est meilleure. Que du bonus donc.

Suspension pneumatique

L'originalité de ce scooter réside dans sa suspension totalement hydropneumatique HTS. Une pression de 21 bars dans les amortisseurs qui n'ont pas de ressort permet donc de gérer à la fois l'amortissement et l'inclinaison. A l'arrière, chaque bras est doté d'un amortisseur hydropneumatique et les superbes jantes alu noires en 14 pouces sont chaussées des mêmes pneus à l'avant qu'à l'arrière en 110/80 x 14. Côté freins, on trouve quatre disques ajourés dotés d'étriers plus puissants que sur le 350S. La pédale et le levier gauche agissent sur les quatre roues en même temps, le levier droit uniquement sur l'avant.

Une conduite magique

Au fil des kilomètres, on prend petit à petit la mesure de ce Quadro4. Il ne faut pas chercher à l'incliner comme un deux-roues, mais à tourner les roues. Alors cela devient plus facile. Il penche tout seul sans effort. En fin de journée, après une centaine de kilomètres passée à son guidon, le déclic est intervenu et la suspension rodée facilite tout. C'est alors véritablement un nouveau monde qui s'ouvre. Les enchaînements de virages se passent avec facilité et rapidité, sans effort, le Quadro4 prend un angle fou et l'on sent même le différentiel agir sur le bitume au revêtement incertain si l'on remet trop de gaz en sortie de courbe. C'est bluffant : on semble ne plus être en contact avec la route. On surfe et il suffit d'agir d'un doigt pour virer.

Des rangements, mais un seul casque

Le passager dispose de repose-pieds repliables et d'une bonne assise. Deux poignées sont là pour se tenir. A l'arrière, le Quadro4 est déjà prévu pour recevoir un porte-bagages tubulaire en vue d'installer un top-case qui permettra de loger un deuxième casque car le coffre n'en prend qu'un, en position inversée. Ce coffre s'ouvre depuis le contacteur assisté par deux vérins. Il est éclairé et intègre une petite excroissance supplémentaire équipée d'une prise 12 volts. A l'arrière, on apprécie le gros feu arrière à led. Côté rangements, on retrouve à l'avant les deux logements fermés que l'on avait déjà sur le 350S, la boîte à gants inférieure recevant également une prise 12 volts.

Cher mais unique !

Une révélation, ce Quadro4 ! Une centaine de kilomètres suffisent à le rendre ludique et très plaisant. D'une efficacité folle même. Nous avons fini notre essai autour d'un rond-point à l'adhérence précaire et là aussi, c'est bluffant. Plein angle, on peut lâcher le guidon et conduire d'une main tant ce Quadro4 est facile à placer et inscrire en courbe... Certes, le tarif de 12 490 € peut refroidir. Ce sera en tout cas le prix à payer pour ce scooter d'exception. Et il n'y en aura certainement pas pour tout le monde car la production pour 2015 est limitée et seulement 1000 Quadro4 seront disponibles pour l'année 2015 en France.

Avis de la rédaction sur Quadro Quadro4
16/20
Nous sommes allés à Troyes pour tester ce Quadro4 et après avoir vu, nous avons été convaincus. Certes, le tarif de 12 490 € peut refroidir. Ce Quadro aurait dû sortir sous les 10 000 €, mais les diverses modifications et aménagements demandés ont grevé le prix de revient. D'autre part, à Milan, nous avions tablé sur 11 000 €, mais depuis l'euro a sombré et comme le Quadro4 est fabriqué à Taiwan, il subit de plein fouet cette variation des monnaies. Et pourtant les marges sont réduites... Bref, c'est cher, cependant est-ce vraiment un problème ? Le Piaggio MP3 lors de son lancement en 400 LT recevait le même argument dans la figure... Ce sera en tout cas le prix à payer pour ce scooter d'exception. Et il n'y en aura certainement pas pour tout le monde car la production pour 2015 est limitée et seulement 1000 Quadro4 seront disponibles pour l'année 2015 en France.
StabilitéFreinageComportementTenue en virageFinition4 roues
Face avant similaire au 3 rouesTarif élitisteCoffre pour un seul casque
Les chiffresPrix12 490 €Puissance22,1 kW à 7500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis16/20Look20/20Prix8/20Equipements16/20
 
8 commentaires - Quadro Quadro4
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]