Yamaha Xmax 300
Essai
17 juin 2017
Honda CMX 500 Rebel
Essai
03 juin 2017
Kymco AK 550
Essai
13 mai 2017
Bmw G 310 R
Essai
06 mai 2017
Honda X-ADV
Essai
29 avril 2017
Mondial Hps 125
Essai
22 avril 2017
Yamaha TMAX 530 DX Euro4
Essai
15 avril 2017
MagPower R-Stunt 50
Essai
08 avril 2017
Suzuki GSX-S 750
Essai
02 avril 2017
KTM 1090 Adventure 2017
Essai
25 mars 2017

Kymco AK 550

Kymco AK 550

Les photos de l'essai
Kymco AK 550
20
Diaporama

publié le 13 mai

Donnons déjà une réponse à tous ceux, qui se demandent pourquoi le nouveau maxiscooter sportif taïwanais s'appelle comme ça : AK pour Anniversario Kymco, 550 pour la cylindrée du bicylindre qu'il embarque. Un nom qui met en valeur les 20 cm3 de plus de son moteur par rapport à celui de son mentor le Yamaha Tmax, tout en restant aussi accessible aux permis A2...Plus question de considérer Kymco aujourd'hui comme il y a 20 ans, alternative très économique aux constructeurs japonais. Ce AK 550, très très très loin du MyRoad 700, marque certainement l'entrée de Kymco dans la cour des grands, c'est du moins son objectif. 



 Belle bête

Esthétiquement, l'AK en jette : des arêtes agressives balancées par de belles courbes, une optique avant très travaillée, l'arrière se distinguant par sa signature visuelle originale, le tout à leds bien sûr. La finition marque aussi le bond en avant réalisé par la marque depuis quelques années. Les commandes sont aux standards avec des touches colorées, comme le tableau de bord, dans lequel on navigue grâce à plusieurs boutons à main droite.Très complète, avec plusieurs valeurs d'affichage au choix, et la pression des pneus, l'instrumentation entièrement numérique à deux cadrans est malheureusement illisible quand on a le soleil derrière soi. Elle accueille en son centre un 3è écran, celui du système de connectivité Noodoe, qui fonctionne via Bluetooth et une appli dédiée. Le AK550 adopte un contacteur sans clé.

Assez pratique pour un sportif

La soute, éclairée et moquettée, s'ouvre au contacteur et accepte un intégral sans problème, plus quelques affaires. Les deux boîtes à gants non verrouillables permettent de ranger quelques babioles, et la gauche recèle une prise USB. Bon point pour le dosseret pilote réglable et les poignées chauffantes de série ! Au guidon gauche, le levier du frein de parking mécanique.Peu élevée avec 785 mm, la selle est large (et un peu dure), toutefois les pilotes de moins d'1,70 m arrivent à poser les deux demi-pieds au sol grâce aux échancrures latérales. L'ergonomie est plutôt sportive, avec un guidon assez bas et pas trop large. Les marchepieds permettent d'adopter la position pieds en avant de rigueur. Le pare-brise assez incliné est réglable sur 2 positions à l'aide d'outils et protège assez bien, comme le tablier.

La rigueur est de mise

Géométrie et partie cycle reprennent des bases déjà connues : cadre alu, jantes15 pouces chaussées en 120 et 160 mm, empattement de 1580 mm, fourche inversée à double té, et mono-amortisseur en position latérale, non réglable, fixé sur la transmission confiée bien sûr à une courroie. Le AK, avec son réservoir de 12,5 l rempli, flirte tout de même avec les 240 kg ! Heureusement, le moteur en position centrale aide à répartir les masses à 50 % entre l'avant et l'arrière.L'ensemble offre un comportement très sain, très équilibré entre vivacité et stabilité. Le poids est sensible à basse vitesse mais le rayon de braquage facilite les manœuvres, et le scooter se montre vraiment prompt à enchaîner les changements d'angle, avec une tenue de cap imperturbable et un très bon amortissement où la rigueur le dispute au confort. Les pneus Metzeler FeelFree de série conviennent bien à ce Kymco.

Niveau freinage, nous avons davantage apprécié le feeling de l'arrière que celui de l'avant, étonnamment, où l'on attendait plus de mordant avec les Brembo radiaux. Quoi qu'il en soit, la puissance est au rendez-vous pour stopper la bête. L'ABS s'en remet lui à Bosch, plus intrusif à l'arrière mais discrètement. Kymco a fait l'impasse sur l'antipatinage, mais le AK en revanche dispose de 2 modes de conduite, normal ou pluie. Le mode pluie modifie la cartographie, plus lisse, et abaisse la puissance à 35 kW.

Un bicylindre au caractère bien trempé

Pour le moteur, Kymco a cherché à se différencier du japonais, avec un peu plus de cm3 et de puissance, et un calage à 270 ° au lieu de 360 °, et c'est plutôt réussi !Dès le démarrage, l'oreille se régale avec une sonorité moteur en effet très V-twin moto grâce au calage spécifique et un échappement au chant profond mais délicat. Sans temps mort, la transmission réagit avec franchise mais sans brutalité. Puis une montée linéaire jusqu'à un joyeux rebond vers 5000 tr/min qui suscite l'envie d'en remettre alors que l'on approche de la limite de vitesse maxi en France... Sur autoroute allemande, il paraît qu'il atteint environ 180 km/h compteur.

Une belle surprise !

Attendu au tournant, ce AK 550 ne déçoit pas, mieux, il apporte un vent de fraîcheur et surprend par sa cohérence d'ensemble et son caractère bien à lui. Loin de ne proposer qu'une pâle copie du Tmax, Kymco offre ici sa propre vision du maxiscooter, plus sport-touring que purement sportif. A 9890 €, en tout cas, il a vraiment sa carte à jouer sur la table des maxis !

Avis de la rédaction sur Kymco AK 550
16.8/20
Attendu au tournant, ce AK 550 ne déçoit pas, mieux, il apporte un vent de fraîcheur et surprend par sa cohérence d'ensemble et son caractère bien à lui. Loin de ne proposer qu'une pâle copie du Tmax, Kymco offre ici sa propre vision du maxiscooter, plus sport-touring que purement sportif. D'ailleurs, on attend un pare-brise réglable et une assise plus moelleuse pour la prochaine version ! A 9890 €, en tout cas, il a vraiment sa carte à jouer sur la table des maxis, face à un Tmax 2017 à 11 499 € minimum et un Honda X-ADV non disponible en A2 à 11 499 € aussi. Kymco envisage d'en écouler 700 pour le mieux en 2017 à partir de cette fin avril où il arrive dans le réseau, puis d'en vendre 1500 l'an prochain. Un objectif assez ambitieux, mais pas irréaliste...
Belle prestanceFinitions d'ensembleConfort de suspensionsComportement rigoureuxStabilité/maniabilitéCaractère et performances moteurEquipement standardVersion permis A2
Revêtement de selle ?Assise fermeTableau de bord à revoirQuelques vibrations
Les chiffresPrix9 890 €Puissance39,3 kW à 7500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis20/20Look16/20Prix16/20Equipements16/20
 
7 commentaires - Kymco AK 550
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]