Mondial Hps 125
Essai
22 avril 2017
Yamaha TMAX 530 DX Euro4
Essai
15 avril 2017
MagPower R-Stunt 50
Essai
08 avril 2017
Suzuki GSX-S 750
Essai
02 avril 2017
KTM 1090 Adventure 2017
Essai
25 mars 2017
Peugeot Metropolis II
Essai
18 mars 2017
Kawasaki Z900
Essai
11 mars 2017
Triumph Bonneville Bobber
Essai
04 mars 2017
Yamaha MT-09 Euro4
Essai
25 février 2017
Honda Forza 125 2017
Essai
18 février 2017
Ducati Multistrada 950
Essai
04 février 2017

Kawasaki Z900

Kawasaki Z900

Les photos de l'essai
Kawasaki Z900
20
Diaporama

publié le 11 mars

Face à une concurrente nippone des plus affûtées, en particulier, les Verts d'Akashi ont mis au point un tout nouveau roadster sportif : la Kawasaki Z900. Nous la découvrons en dynamique à Almeria.

Dans le Sud de l'Esapagne, il ne nous a pas fallu longtemps pour prendre la mesure du travail effectué sur l'héritière de la Z800. Nous avons en effet apprécier le gap en terme de prise en mains avec l'ancienne mouture du roadster d'Akashi. Plus légère (- 16 kg) la Z900 autorise maintenant les plus petits d'entre nous à jouir de la Z du milieu - parfaitement positionnée entre la nouvelle Z650 et la Z1000. Ces petits gabarits, et les autres, bénéficient de parfaits appuis au sol et même d'un surcroît de facilité à manœuvrer l'engin, compte tenu de son rayon de braquage réduit. La redéfinition du guidon, moins large et sensiblement plus cintré, va également dans le sens d'une meilleure maîtrise. Et quelle souplesse moteur !

Transmission et partie cycle optimisées

Faire évoluer les rapports ne pose aujourd'hui guère de difficulté : douceur au levier, onctuosité et précision de la boîte, la Z900 s'affranchit avec facilité des trajets quotidiens. D'autant plus que la gestion de son accélération, très progressive, est un autre de ses points forts. Reste que la montée en régime du moteur CP3 de la concurrente aux trois diapasons ne souffre d'aucun relâchement jusqu'à sa zone rouge. Alors que le 4 pattes de moyenne cylindrée d'Akashi est peut-être un peu plus long à se mettre en jambes. Néanmoins, une fois qu'il est dans le bon tempo, il envoie ! Car passé ce caractère suave à l'ouverture s'opère comme une méchante injection de testostérone à l'approche des 6 000 tr/min. Au couple bien présent à bas et mis régime, la puissance pure prend maintenant le relais pour vous catapulter - sans trop  de violence pour autant - jusqu'à l'entrée de la zone rouge placée 4 000 tours plus hauts. En ressort une ambiance sportive très agréable, que la partie cycle ne vient pas trahir, bien au contraire ! La Z900 se singularise de la Z800 grâce à son cadre tubulaire en acier dont la fabrication, comme la couleur, aurait été inspiré par l'ossature de la fameuse H2. Associé à un nouveau bras oscillant en aluminium, il confère une légèreté inédite au roadster Kawasaki et dans le feu de l'action, une agilité particulièrement appréciable.

La Z900 est agile et précise

L'évolution des suspensions participent également à cette nouvelle facilité. Derrière, il faut dire que la cinématique de l'amortisseur a changé, avec un nouveau ressort horizontal sur biellettes (vertical sur le précédent modèle) qui se révèle plus progressif qu'auparavant. De plus, à l'avant comme à l'arrière, de nouveaux réglages en précharge et détente font leur apparition, de quoi adapter cette Z900 à toutes les morphologies. Il en ressort une étonnante capacité d'absorption, ne transformant pas la Z900 en GT, c'est une évidence, pour autant celles-ci, bien accordées, travaillent remarquablement sur les petites déformations. Attention toutefois à l'effet tire-bouchon constaté sur les plus grosses ! Sur ce roadster dépourvu d'assistance à la motricité (alors qu'à tarif comparable l'antipatinage fait partie de la dotation d'origine de la MT-09 !) le grip des pneumatiques est apparu discutable en début de roulage. En outre, à deux ou trois reprises l'ABS nous est apparu d'une trop grande sensibilité. Heureusement plus tard, sous des températures printanières et une chaussée débarrassée de poussière ou de résidus de sel (il neigeait ici la semaine dernière !), le grip des pneumatiques était retrouvé. Même sur les freinages appuyés, car les étriers Nissin 4 pistons ne font pas de la figuration.

Kawasaki Z900 : retour en force !

Comme la Z750 dans les années 2000, la nouvelle Z900 devrait marquer la Génération Z si chère à Kawasaki. Il faut dire que les petits hommes verts n'ont pas chaumé pour cette nouvelle mouture, proposant un package enthousiasmant tant au niveau de sa partie cycle que de sa motorisation. Reste que le quatre-pattes est moins à la mode et que les sophistications électroniques des concurrentes feront peut-être pencher la balance en leur faveur aujourd'hui. 

Avis de la rédaction sur Kawasaki Z900
15.2/20
Comme la Z750 dans les années 2000, la nouvelle Z900 devrait marquer la Génération Z si chère à Kawasaki. Il faut dire que les petits hommes verts n'ont pas chaumé pour cette nouvelle mouture, proposant un package enthousiasmant tant au niveau de sa partie cycle que de sa motorisation. Reste que le quatre-pattes est moins à la mode et que les sophistications électroniques des concurrentes feront peut-être pencher la balance en leur faveur aujourd'hui. Pour autant, l'identité "brutale" de cette moto marquera certainement à nouveau son temps, faisant indéniablement écho chez les plus jeunes d'entre nous, les citadins en particulier, bien que la Z900 ne soit pas proposée en version A2. Mais son tarif de 8999 € demeure attractif sur ce segment, à l'instar du prix quasi identique de la concurrente aux trois diapasons. Vivement le match entre ces deux là sur Motoservices !
Prise en mainsSouplesse moteurPerformancesTransmissionAgilitéLook
PneusPas de modes de conduite (cf concurrence)Pas d'antipatinage (cf concurrence)
Les chiffresPrix8 899 €Puissance92,2 kW à 9500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look16/20Prix16/20Equipements12/20
 
1 commentaire - Kawasaki Z900
  • maya84 -

    Les modes de conduite, on peut à la rigueur s'en passer, mais pas d'anti patinage sur une bécane de cette puissance, c'est de la radinerie. Mettez la patate en sortie de courbe sur du goudron chaud, et vous comprendrez vite que ça peut servir !!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]