Benelli TRK 502
Essai
16 septembre 2017
Bullit Hero
Essai
09 septembre 2017
Harley-Davidson Street Rod 750
Essai
02 septembre 2017
Honda SH 125i Euro4
Essai
19 août 2017
Yamaha MT-10 2017 Euro 4
Essai
12 août 2017
Kawasaki Versys-X 300
Essai
29 juillet 2017
Kymco Like 125 2017
Essai
22 juillet 2017
Bmw R 1200 GS 2017
Essai
15 juillet 2017
Indian Roadmaster Euro4
Essai
08 juillet 2017
TGB Blade 600 LT EPS
Essai
01 juillet 2017
Masai Scrambler 125 E4
Essai
24 juin 2017

Honda GL 1800 Goldwing

Honda GL 1800 Goldwing

Les photos de l'essai

publié le 30 mai

La Honda Goldwing fête donc ses 40 ans de règne sur le monde de la moto routière. Elle n'a cessé d'évoluer au fil des ans, devenant toujours plus puissante et plus confortable.

Un mythe qui vieillit bien

Le mythe a donc débuté en 1975 avec la naissance de la première Goldwing qui, à l'époque, n'a rien d'une moto GT, car elle ne possède même pas de carénage. Équipée d'un moteur quatre cylindres Boxer à plat de 1000 cm3, elle s'affiche comme une grosse routière. 

Il faudra attendre l'arrivée de la GL 1100 Interstate en 1980, pour en faire la première moto GT en proposant une capacité d'emport hors normes grâce à sa malle et ses valises, formant un vrai fauteuil pour le passager. Ensuite, Honda se penchera sur le moteur pour lui offrir un 6 cylindre en 1988. Un bloc 1500 cm3, toujours à plat. Ensuite arrivera le freinage intégral CBS puis l'ABS. 

Nouvelle évolution majeure en 2001 avec un moteur 6 cylindres porté à 1800 cm3 et un nouveau châssis en aluminium. Un format XXL encore plus luxueux et valorisant, la Gold devenant définitivement une limousine à deux roues. Le dernier changement remonte à 2012, avec une esthétique revue, la base restant identique. 

GT old school

Avec ses 2m60 de long et ses 400 kg, la Goldwing demeure l'une des motos les plus impressionnantes du marché. C'est aussi une moto qui ne passe pas inaperçue et attire toujours autant la sympathie, même si la Honda a perdu un peu de charme depuis 2012 avec une carrosserie plus anguleuse, mais plus aérodynamique. Pourtant, il y a de nombreux points que l'on aurait aimé voir évoluer...

A commencer par un pare-brise électrique ou des commandes plus ergonomiques. Mais non, on a toujours droit au pare-brise à réglage manuel, et avec les deux mains à l'arrêt, et à un cockpit d'airbus !

Heureusement que la partie arrière est digne d'un prince avec ses valises de 150 litres de contenance totale, où l'on loge un casque intégral dans chaque valises ou deux dans la malle, et son fauteuil de ministre, avec chauffage, rangements et musique. 

Monstre docile

Pourtant dès que l'on s'installe à bord, tout change. La selle se montre accueillante et même si les multiples commandes donnent vite le vertige, on se sent bien. La selle est basse et l'on maitrise car le poids est bien réparti. Une fois intégrées les quelques commandes, souvent doublées, ll est temps de mettre en route.

On dispose d'une marché arrière, qui met en action le démarreur électrique avec un inverseur et permet de se sortir d'un stationnement hasardeux. Ensuite, dès que l'on a passés les 10 km/h, les choses rentrent dans l'ordre, et même plus car la Honda surprend en faisant presque preuve d'agilité. Tout est relatif bien sûr, mais au regard de son poids et de son encombrement, elle se montre facile. Certes, en ville, il faut une certaine expérience pour surfer dans les encombrements, mais sa stabilité étonnante, et son moteur d'une souplesse monstrueuse, vous feront aussi oublier que vous avez un passager. On comprend vite le choix des moto-taxis...

Née pour le voyage

La Goldwing est pourtant avant-tout née pour le voyage. Nous sommes dans le Périgord, magnifique région, connue pour ses grottes et ses chateaux, mais qui possède aussi de merveilleuses routes en corniche, le long de ses rivières et moins courues que l'Ardèche ou le Verdon. Nous avons aussi découvert un autre visage à notre Goldwing, avec des qualités dynamiques insoupçonnables. très plaisantes sur petites routes. Comme on dispose d'un couple omniprésent, on oublie l'embrayage et on la conduit presque comme avec un maxiscooter en jouant de la poignée de gaz et des freins. 

Le freinage est d'ailleurs impérial, avec un système CBS intégral combinant avant et arrière, que l'action soit effectuée à la pédale ou au levier droit. De plus, l'ABS se montre discret et évitera le blocage en cas de bitume glissant et c'est pas un luxe, vu le poids de l'engin qui embarquera vite. Mais avant pour venir ici, c'était l'autoroute...

Cruiser

Son truc à elle, c'est de rouler à 140 km/h compteur (130 réel), calé au cruise-control, sur autoroute tout en conservant suffisamment de puissance, au cas où. Le couple disponible permet d'enrouler avec sérénité, même lorsque l'on est en cinquième et que Overdrive  (OD) s'affiche au tableau de bord. 

Un rapport surmultiplié servant à baisser le régime moteur, et parallèlement la consommation pour un six-cylindres qui, par nature, s'avère gourmand. 

On arrive ainsi à passer sous la barre des 8 litres aux 100 km, ce qui procure une autonomie de 280 km.

Un peu chère

Proposée à plus de 30 000 € en version de base, la Goldwing n'est pas à la portée de toutes les bourses. C'est pourtant le prix à payer pour rouler sur la moto GT de référence, qui n'offre pourtant pas les équipements au top de la catégorie. Elle reste d'une polyvalence surprenante malgré son poids et ses dimensions, mais on aurait aimé fêter ses 40 ans avec un peu plus que de simples logos commémoratifs.

Avis de la rédaction sur Honda GL 1800 Goldwing
14.4/20
Proposée à plus de 30 000 € en version de base, la Goldwing n'est pas à la portée de toutes les bourses. C'est pourtant le prix à payer pour rouler sur la moto GT de référence, qui n'offre pourtant pas les équipements au top de la catégorie. Elle reste d'une polyvalence surprenante malgré son poids et ses dimensions, mais on aurait aimé fêter ses 40 ans avec autre chose que de simples logos commémoratifs.
ConfortProtectionOnctuosité du moteurCapacité d'emportStabilitéPassagerMarche arrière
Gabarit intimidantBoîte délicatePare brise manuelTarif
Les chiffresPrix30 499 €Puissance78 / 87 kW à 5500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis16/20Look12/20Prix8/20Equipements16/20
 
0 commentaire - Honda GL 1800 Goldwing
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]