NIU N1S Civic
Essai
23 septembre 2017
Benelli TRK 502
Essai
16 septembre 2017
Bullit Hero
Essai
09 septembre 2017
Harley-Davidson Street Rod 750
Essai
02 septembre 2017
Honda SH 125i Euro4
Essai
19 août 2017
Yamaha MT-10 2017 Euro 4
Essai
12 août 2017
Kawasaki Versys-X 300
Essai
29 juillet 2017
Kymco Like 125 2017
Essai
22 juillet 2017
Bmw R 1200 GS 2017
Essai
15 juillet 2017
Indian Roadmaster Euro4
Essai
08 juillet 2017
TGB Blade 600 LT EPS
Essai
01 juillet 2017

Honda Forza 125

Honda Forza 125

Les photos de l'essai
Honda Forza 125
45

publié le 11 juillet

Grosse nouveauté Honda 2015, le Forza 125 a été conçu en particulier pour la France où il s'attaque au best-seller du segment sport-GT, le Yamaha Xmax. Pari réussi ?Fort en gueule, le Forza se distingue par une proue agressive caractérisée par une double « signature » lumineuse, tandis que l'ensemble de l'éclairage est confié à des leds. Visibilité assurée ! Sa poupe élancée et ses jantes 5 bâtons lui confèrent un profil dynamique et sportif qui se remarque.

Un sportif pratique

Mais le Forza n'est pas un pur sportif au design tranchant et qui a oublié les aspects pratiques et le confort. Sa vaste soute au fond plat peut accueillir deux casques intégraux et est agrémentée d'un séparateur rigide amovible pour compartimenter l'espace. Un profond vide-poches fermé mais sans serrure recèle une prise 12 V, et son pare-brise est réglable manuellement sur 6 positions et 120 mm de débattement. Des déflecteurs de chaque côté du tablier permettent de dévier l'air au niveau des jambes. Côté confort, Le dosseret de la selle cale bien le dos du pilote, l'assise est moelleuse sans plus, et si les deux amortisseurs (réglables) sont plutôt secs dans leur position la plus souple, ils n'envoient pas de gros coups de raquette et encaissent assez bien les grosses contraintes. De nombreux accessoires sont bien sûr disponibles en option.

Idling Stop au rapport

Honda a pensé à tous les gabarits, avec une selle à 780 mm du sol qui, bien qu'assez large, autorise les petits à poser les deux pieds à terre. Quant aux grands, ils peuvent avancer les jambes le long du tablier. Le Forza se distingue par une très bonne accessibilité et une position de conduite, dynamique mais détendue, qui réserve un bon point de vue sur la route. Le tableau de bord est complet : compteur de vitesse et compte-tours analogique et un écran numérique avec horloge, totalisateur, 2 trips partiels, jauge de réservoir et température moteur, conso moyenne et instantanée, témoin de maintenance. Particularité qui se signale ici et à main droite, à laquelle les propriétaires de PCX et de SH sont habitués, le témoin vert et le commutateur de l'Idling Stop, le Stop&Start maison, qui, couplé à un alterno-démarreur, coupe le moteur après 3 secondes à l'arrêt et permet de repartir par une légère rotation de la poignée d'accélérateur. Economies d'énergie et silence au feu rouge garantis !

Performances de pointe

Le moteur reprend la base du monocylindre 125 cm3 eSP du PCX et du SH, à injection et refroidissement liquide, mais adopte une culasse 4 soupapes quant ses cousins n'en ont que 2. Ce qui lui permet de revendiquer une puissance et un couple maxi de 11 kW (15 ch) à 8750 tr/min.et 12,5 Nm à 8250 tr/min. Ce mono s'exprime avec une linéarité presque imperturbable : démarrage vif mais pas nerveux, tout petit creux aux alentours de 60 km/h, rebond à 70, et belle envolée jusqu'à l'approche de la zone rouge à 10 000 tr/min, allure à laquelle on croise à 120 km/h en léger faux plat. Nous avons pris 130 km/h compteur, avec une vitesse maxi au GPS de 118 km/h. La transmission brille par sa souplesse et la poignée de gaz par se révèle vraiment dosable : pas d'à-coups à déplorer. Vraiment peu gourmand, ce bloc affichait une consommation moyenne de 2,5 l/100 km lors de cet essai mixte ville/route.

Dynamique équilibrée

Le Forza 125 bénéficie d'un tout nouveau cadre tubulaire en acier, associé à un bras oscillant monobloc en alu, et se targue d'un poids contenu de159 kg tous pleins faits. Sa géométrie a été étudiée pour associer vivacité (empattement contenu) et stabilité (grandes jantes alu de 15 et 14 pouces). La direction est précise en courbe à vive allure comme en ville dans les coins, où le centre de gravité bas et la bonne répartition des masses assurent un équilibre parfait. Faire demi-tour est un jeu d'enfant, et le rayon de braquage assez court pour se sortir des encombrements. La prise d'angle est franche mais progressive et rassurante grâce au profil rond des pneus IRC développés spécialement pour le Forza, par ailleurs très honnêtes question grip sur le sec. A vive allure, la stabilité est difficile à prendre en défaut, sur voie rapide comme dans les enchaînements, où justement l'on profite de la rigueur des suspensions et de la rigidité du châssis. Question freinage, dosage et progressivité assurent l'efficacité davantage que le mordant, ce qui est encore plus vrai à l'avant, où il faut vraiment en mettre pour déclencher l'ABS (de série), qu'à l'arrière.

Le nouveau Forza deviendra t-il la nouvelle référence du scooter sport-GT ? Confort préservé et aspects pratiques conséquents, éléments de protection bien pensés, économie d'usage réelle : autant de caractéristiques utilitaires qui, associées à un moteur performant et à une partie-cycle équilibrée, sont propres à satisfaire les usagers quotidiens les plus exigeants.

Avis de la rédaction sur Honda Forza 125
17.6/20
Ce Forza représente un gros challenge pour Honda sur le marché européen et a fortiori français. Si l'on ne retrouve pas la sportivité évoquée par la ligne avec la même exubérance côté motorisation et comportement, l'homogénéité y gagne. Confort préservé et aspects pratiques conséquents, éléments de protection bien pensés, économie d'usage bien réelle question conso mais aussi entretien (vidange tous les 12 000 km, courroie 24 000) : autant de caractéristiques « utilitaires » qui, associées à un moteur performant à défaut d'être démonstratif et une partie cycle équilibrée à défaut d'être pointue, sont propres à satisfaire les usagers quotidiens les plus exigeants, surtout quand l'emballage flatte leur ego. Tout bien pesé, le tarif de lancement de 4 599 € (jusqu'au 31 juillet) a de quoi séduire, qui plus est avec les différents financements proposés (voir encadré) et ne devrait pas rebuter lorsqu'il sera aligné sur celui du concurrent (4 899 €). Ce dernier a d'ores et déjà lancé sa contre-attaque avec une promo depuis début mars... Honda mise pour sa part sur 6000 à 10 000 exemplaires vendus sur l'année à venir, dont 70 à 80 % en France. A très bientôt pour le duel scooter de l'année !
Design et finition soignésAspects pratiquesAccessibilité / maniabilitéProtectionPare-brise réglableComportement rigoureuxABS de sérieMoteur performant et sobreVitesse maxiIdling Stop
Leviers non réglablesPas d'échancrures aux marchepiedsConfort encore un peu fermeMoteur peu expressif ?
Les chiffresPrix4 599 €Puissance11 kW à 8750 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis20/20Look20/20Prix12/20Equipements20/20
 
1 commentaire - Honda Forza 125
  • avatar
    [Louvin] -

    J'ai changé mon S-WING pour le Honda FORZA 125 en mai dernier et je pense que mon avis peut intéresser d'autres personnes, le voici:
    - Satisfaction sue tous les points esthétique, confort, performances, maniabilité, accessoires, Start-stop, éclairage led etc...
    -un point d'insatisfaction rédhibitoire pour moi: à l'occasion d'une absence, je me suis aperçu que la charge batterie ne tenait pas 15 jours pour assurer le démarrage !
    Si vous devez laisser votre scooter sur un parking une dizaine de jours méfiance, vous risquez d'être planté !!!
    Conseil : Faites le test de laisser parqué votre FORZA 15 jours et tenter de le démarrer... Si c'est comme le mien (neuf) achetez un booster de qualité pour ne pas rester planté sur un parking en ville ou dans un aéroport etc... Loin de vos bases...
    IMPORTANT. (JE TROUVE ANORMAL CETTE FAILLE TECHNIQUE QUI INSECURISE L'USAGE)
    Le booster est un pis aller car le constructeur devrait corriger ce défaut et rappeler tous les Forza qui le présentent ? vous ne pensez pas ?
    Je vous en prie faites l'essai... C'est incroyable mais réel. Dommage. A corriger....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]