Mondial Hps 125
Essai
22 avril 2017
Yamaha TMAX 530 DX Euro4
Essai
15 avril 2017
MagPower R-Stunt 50
Essai
08 avril 2017
Suzuki GSX-S 750
Essai
02 avril 2017
KTM 1090 Adventure 2017
Essai
25 mars 2017
Peugeot Metropolis II
Essai
18 mars 2017
Kawasaki Z900
Essai
11 mars 2017
Triumph Bonneville Bobber
Essai
04 mars 2017
Yamaha MT-09 Euro4
Essai
25 février 2017
Honda Forza 125 2017
Essai
18 février 2017
Ducati Multistrada 950
Essai
04 février 2017

Honda CB650 F

Honda CB650 F

Les photos de l'essai
Honda CB650 F
30
Diaporama

publié le 7 mars

Roadster d'entrée de gamme compact et accessible, la Honda CB 650 F mise sur son look, sa qualité de fabrication et son nouveau moteur pour séduire.

Le CB 650 F n'a rien de commun avec la Hornet 600 qu'elle remplace. Nouveau design, nouveau moteur, nouveau cadre, la CB650 F ne renonce ni à la qualité, ni au caractère, mais fait quelques concessions. La CB650 F est une moto surprenante. Loin de ce que l'on a pu en dire et en lire dans la presse, elle se révèle au quotidien.

Streetfighter, es-tu là ?

La CB 650 F adopte des  feux à LED à l'avant, comme à l'arrière, où la boucle inspirée par celle de la CBR 1000 dégage la superbe jante à bâtons dédoublés. Le tableau de bord numérique, réparti de part et d'autre du contacteur à clef codée, place compte-tours et compteur de vitesse dans le cadran gauche. Le droit accueille la montre, la jauge de réservoir, les trips, ainsi que la conso moyenne ou instantanée. Dommage que l'on n'ait pas d'indicateur de rapport engagé, alors qu'il y en a un sur la NC750 par exemple, ou encore une commande déportée au commodo droit pour naviguer entre les fonctionnalités. On apprécie les ergots métalliques et les sangles escamotables sous la selle permettant d'arrimer des tendeurs. On pourra aussi ranger un antivol en U dans le coffre de bonne taille. Ce dernier s'ouvre depuis le flanc gauche au moyen de la petite clef de contact plate et codée. Le cadre périmétrique en acier dispose de renforts en caoutchouc contre lesquels viennent s'appuyer les genoux des plus grands gabarits.

Accessible

Le conducteur bénéficie d'une assise à 810 mm de haut et d'une selle bien taillée permettant de poser facilement les pieds au sol dès 1,65 m. Le passager trouvera les poignées pratiques, discrètes et bien placées, ainsi que la position relax, grâce aux repose-pieds positionnés assez bas. En revanche, les jours de pluie, il maudira le support de plaque incapable de l'épargner des jets d'eau ! Le guidon au cintre courbé et assez étroit offre une position droite et peu en appui sur les poignets. Les jambes modérément repliées trouvent place sur des commandes douces et des repose-pieds caoutchoutés, ménageant une bonne impression de confort et une posture favorisant la maniabilité. La position de conduite est agréable. La selle n'est pas des plus confortables et les suspensions sont fermes à l'attaque, mais rien de rédhibitoire.

Un 4-cylindres bonhomme

Avec sa révision préconisée tous les 12 000 km et son autonomie de plus de 340 km offerte par le réservoir de 17 litres, le moteur de la CB650 F en impose. Le 4-cylindres en ligne 4 soupapes, double ACT à refroidissement liquide, vise l'agrément de tous les instants grâce à une cartographie d'injection spécifique, des cornets d'admission d'air de 30 mm de diamètre, un temps de croisement des soupapes réduit, et une réduction des frictions. Le moteur est plein à bas et mi régimes, il n'est pas énervé, mais énergique et coupleux. Ce moteur est très souple, on peut rouler en 6 ème à moins de 50 km/h, et il relance facilement. Surprenant, et très agréable.Avec une puissance 64 kW (87 ch) à 11 000 tr/min et un couple maxi de 63 Nm obtenu à 8000 tr/min, on n'hésite pas à le lancer dans les tours pour en tirer le meilleur. Vers 7000 tr/min, il décolle jusqu'aux 11 000 tr/min de la zone rouge. Il est joueur et très plaisant ! On apprécie la sonorité discrète du silencieux court en position centrale basse.

Du classique

Dommage que la fourche ne soit pas réglable, et que le mono-amortisseur ne le soit qu'en pré-contrainte. Ferme à l'attaque et en fin de course, presque souple entre les deux, la précision de la trajectoire s'en ressent lorsque l'on brusque la CB650 F. C'est une moto agile et légère, agréable et on peut faire ce que l'on veut avec. Elle est même très vive de l'avant. Les deux disques avant de 320 mm sont directement greffés sur la jante. Pincés par des étriers à 4 pistons offrant une puissance progressive, ils acceptent des sollicitations sur l'angle sans relever la moto. L'arrière se montre moins dosable en ville et sur mauvais revêtement. Le freinage ABS perd en précision, et peut même devenir brouillon à l'arrière. Honda nous a habitués à mieux niveau feeling et ABS.

Amusante

Moto de compromis efficace et raisonnable, la CB650 F est en fait bien plus amusante et subtile qu'il n'y paraît, surtout lorsqu'on y met les formes. Elle pèche légèrement par une finition inégale, à l'image des écopes pas très bien ajustées et autres petits détails, un point inhabituel chez Honda, ou encore du levier d'embrayage non réglable. La Honda se décline aussi en version plus sportive : la CBR650 F.

Avis de la rédaction sur Honda CB650 F
15.2/20
A la quête du roadster universel et démocratique, Honda nous offre avec cette 650 une CB de compromis, efficace et raisonnable, sur laquelle il sera agréable de progresser après avoir fait ses armes sur une CB 500 par exemple... Finition digne de la firme ailée, look dans l'air du temps sans excès, moteur efficace, partie cycle honnête, l'équilibre et le compromis règnent, encadrés par un calcul des coûts de production serrés. Pour tout dire, c'est vrai qu'elle ne peut remplacer la Hornet, au caractère plus affirmé. On la rapprocherait davantage de feu la CBF 600, l'empreinte « streetfighter » en plus... On pourra peut-être reprocher à Honda de rester fondamentalement très sage sur le segment, et de privilégier ici le risque zéro alors que, par ailleurs, une NM4 Vultus danse sur un fil, du moins en apparence. Certes, ce ne sont pas les mêmes volumes, mais un peu d'audace n'aurait pas pu nuire à la destinée de la CB 650. Histoire de rendre la monnaie de sa pièce à Yamaha et sa MT-07, même si celle-ci joue dans la cour des bicylindres, qui s'affiche à moins de 5699 € sans ABS, tandis que la CB pointe à 800 € de plus... L'écart se réduit tout de même en ajoutant l'antiblocage, la Honda ne prenant que 300 €, la Yam 500, Honda ayant justement voulu miser sur cet élément de sécurité. Cela suffira t-il pour placer la nouvelle CB 650 dans le top cinq des ventes moto fin 2014 ?
Prise en main évidenteMoteur efficaceLook moderne sans excèsFinitionABS pas trop cher
Manque de caractèreSuspensions souplesGuidon un peu étroit
Les chiffresPrix6 599 €Puissance64 kW à 11000 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look16/20Prix16/20Equipements12/20
 
0 commentaire - Honda CB650 F
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]