Honda CB 1100 RS Euro4
Essai
18 novembre 2017
Triumph Street Triple 765 S
Essai
11 novembre 2017
MagPower Bombers
Essai
04 novembre 2017
KTM Duke 390 2017 Euro 4
Essai
28 octobre 2017
Ducati Monster 797
Essai
21 octobre 2017
Bmw K 1600 GT 2017
Essai
30 septembre 2017
NIU N1S Civic
Essai
23 septembre 2017
Benelli TRK 502
Essai
16 septembre 2017
Bullit Hero
Essai
09 septembre 2017
Harley-Davidson Street Rod 750
Essai
02 septembre 2017

Can-Am Spyder F3

Can-Am Spyder F3

Les photos de l'essai
Can-Am Spyder F3
37

publié le 15 août

La famille Spyder s'agrandit en 2015 avec le F3 : le trois-roues canadien accessible avec un simple permis auto se fait « power cruiser » au look musclé et à l'ergonomie modulable.

Ergonomie modulable

Le F3S se distingue par un kit décoration « S » exclusif, des jantes avant polies, des éléments noir carbone, une selle en velours noir avec surpiqûres rouges, des garde-boue avant avec feux à LED, et un régulateur de vitesse électronique. Le pot Akrapovic est lui en option. Sur le F3, le système UFit permet de moduler l'ergonomie : cinq réglages pour les repose-pieds et quatre guidons sont proposés pour convenir à tous les gabarits, sans supplément de prix. Le confort global est très bon, tant au niveau des suspensions que de l'assise, mais la position « cruising » est fatigante pour les lombaires et les cervicales après 200 km. Le F3 n'est bien sûr pas le Spyder le plus adapté au voyage au long cours vu qu'il n'offre qu'un petit espace de chargement dans sa soute avant pour un petit casque intégral (24,4 l), et qu'il n'a pas de pare-brise. Il faudra en passer par la case options, avec de nombreux accessoires disponibles. La commande de frein de parking, sous le tableau de bord sur le RT, a migré vers la poignée gauche, et l'on bénéficie bien sûr de la marche arrière. Le réservoir prend place entre les jambes du pilote, avec un accès direct au bouchon sur charnière, qui s'ouvre avec la clé de contact. Comme sur le RT, un mode « eco » invite à passer au rapport supérieur pour contenir la consommation. Au tableau de bord, compteur de vitesse et compte-tours analogiques et numériques, totalisateur, trips horaire et journalier, indicateur de vitesse engagée, température extérieure, voyants d'état du moteur, jauge de réservoir et horloge.

F3 pour 3-cylindres

Le F3 embarque le 3-cylindres de 1330 cm3 à refroidissement liquide étrenné en 2014 sur le RT. Ses 115 ch à 7250 tr/min et son gros couple de 130 Nm à 5000 tr/min sont bien mieux mis en valeur par un rapport de transmission finale raccourci, et par le poids allégé du F3 par rapport au RT (386 kg à sec au lieu de 459). Vigoureux dès les bas régimes, il brille par son punch entre 4000 et 6000 tours, avec de franches accélérations et un répondant surprenant, coup de pied au fesses et extension des bras au programme. Un caractère bien trempé que l'on apprécie d'autant plus que la souplesse est aussi au rendez-vous : les relances en sortie de courbe en 3è se font comme dans du beurre et il reprend gentiment en 5è voire en 6è à 2000 tr/min. La conso normalisée annoncée est de 406 km avec un plein de 27 l, mais en conduite musclée la réserve s'allume à 250 km.

Assistances optimisées

Comme tous les Spyder, le F3 est conçu sur un châssis tubulaire en Y, plus rigide de 40 % sur ce modèle, avec un train avant à double triangulation doté de deux amortisseurs Fox réglables en précharge, la suspension arrière étant confiée à un mono-amortisseur Sachs non réglable, et le freinage à Brembo. ABS à trois canaux, antipatinage et contrôle de stabilité sont bien sûr de la partie. Aucune de ces assistances n'est déconnectable, mais le système a été revu pour plus de progressivité et une intrusion adoucie, ce qui autorise un pilotage plus sportif que sur les autres Spyder. Rien ne sert de brusquer l'engin pour prendre du plaisir, le F3 se révélant dans le cadre d'un pilotage vif mais enroulé, surtout que les suspensions sont souples. D'ailleurs, on s'y use moins les bras, car la direction assistée s'amenuise au-delà de 70 km/h. La prise en main par les automobilistes sans aucune expérience à moto se fait en quelques heures. Avec un peu d'expérience, on déhanche à l'intérieur de la courbe pour contrer la force centrifuge, et on pousse sur le guidon extérieur plutôt que de tirer sur l'intérieur. Le freinage couplé à la pédale hyper efficace est à peine perturbé par l'ABS à l'arrière, mais le transfert de masses est important lors des pressions très appuyées.

Si le concept reste le même, le F3 est sans conteste le plus amusant des Spyder et certainement celui qui offre les sensations les plus proches de celles d'une moto.

Avis de la rédaction sur Can-Am Spyder F3
16/20
Si le concept reste le même, ni auto ni moto, combinant les avantages des unes et des autres pour les amateurs (ou leurs défauts pour les détracteurs !), le F3 est sans conteste le plus amusant des Spyder et certainement celui qui offre les sensations les plus proches de celles d'une moto. Amélioration des assistances et moteur associant caractère, performances et agrément font de lui le plus « sportif », du moins le plus excitant, tandis que son look et son ergonomie typés évoquent tout un « lifestyle » collant parfaitement à la tendance. Le tarif, certes conséquent, est cohérent par rapport au segment auquel il se rapporte. On se demande dès lors ce que va devenir le RS, et même le ST, dotés du bicylindre 998 cm3, dont les ventes seront certainement affectées par l'arrivée du F3. L'un comme l'autre sont d'ailleurs en promo depuis la fin 2014...
Moteur enthousiasmantErgonomie modulableAssistances plus progressivesFreinage efficaceLook racé
Aspects pratiques réduitsAssistances non déconnectablesTarif avec optionsEncombrement...
Les chiffresPrix18 999 €Puissance86 kW à 7250 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis16/20Look20/20Prix12/20Equipements12/20
 
2 commentaires - Can-Am Spyder F3
  • avatar
    NICOLAY -

    Aucun intérêt me concernant , comme un Trike , tous les désavantages d'une auto et ceux dune Moto (quoique pour cette dernière , je n'en vois aucun ).
    Utile donc pour un motard qui pour X raison ne peur plus chevaucher son 2 roues .

  • avatar
    nounours69 -

    OK.On a quelques chiffres,mais pas mal manquent.Quid de la vitesse pour chaque rapports et la vitesse maxi?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]