Triumph Thruxton R 2016
Essai
02 décembre 2016
Benelli BN 251
Essai
19 novembre 2016
Piaggio Liberty 125 i-get
Essai
12 novembre 2016
KTM 1290 Super Duke GT
Essai
05 novembre 2016
Yamaha MT-07 Tracer ABS
Essai
22 octobre 2016
SWM Gran Milano 440 Special
Essai
15 octobre 2016
Honda PCX 125 2017
Essai
08 octobre 2016
Moto Guzzi V9 Bobber
Essai
01 octobre 2016
Yamaha MT-03
Essai
24 septembre 2016
Piaggio Medley 125
Essai
17 septembre 2016
Honda CB500 F (2016)
Essai
10 septembre 2016

Can-Am Outlander L MAX 570 DPS

Can-Am Outlander L MAX 570 DPS

Les photos de l'essai

publié le 29 octobre

CanAm réplique aujourd'hui à Polaris avec un 570 doté, lui, d'un moteur bicylindre. Ce quad remplace l'Outlander 500 et vient compléter la gamme débutant avec le 450, seul monocylindre restant au catalogue du constructeur canadien.

Au niveau esthétique pas de surprise, il reprend le design de ses ainés. On est bien en présence d'un quad qui inspire confiance et qui donne envie de l'utiliser dans tous les domaines. 

On trouve facilement ses marques au guidon de cette machine avec une prise en main aisée où tout semble simple. De série, notre Can Am Outlander est équipé de porte-bagages avant et arrière, de jantes alu, de la direction assistée à trois niveaux et naturellement d'un superbe siège biplace avec ses généreuses poignées de maintien. Le reste est en option comme le carénage et son pare-brise, très Harley, les feux à led ou les ridelles des porte-bagages.

Comparé à ses grands frères 650 ou 800, évidement il est moins puissant mais il est également d'un gabarit plus petit et surtout 25 kg moins lourd. Des données qui se sentent immédiatement sur le terrain dès les premiers tours de roues.

Evolution moteur bénéfique

Le 570 cc est une évolutions du moteur 500 V2 qui équipait les séries Outlander / Renegade. Une configuration qui a fait ses preuves mais qui souffrait d'accélérations lentes avec un manque conséquent de couple à bas régime. L'augmentation de 35 cm3 par cylindre et plusieurs optimisations donnent de superbes résultats. Le 570 est devenu vivant et nerveux à un tel point qu'on risque de le préférer au 650, surtout que la différence de prix est conséquente. Avec ses 48 chevaux en version libre, il n'a également rien à envier face à des monocylindres 700 !

Sur notre piste d'essai, nous avons accroché 95 km/h en vitesse de pointe. Mené dans des passages boueux comme sur de longues périodes à pleine charge sur des chemins caillouteux puis sur des zones trialisantes, le moteur n'a jamais baissé de rythme. Le passage des rapports est simple et efficace. On a gammes courte et longue, frein de parking et marche à arrière au levier.

Comme c'est la norme chez Can-Am, il est équipé d'un différentiel avant Visco-Lok qui gère automatique le transfert de puissance sur la roue la plus adhérente. La différence se fait vraiment sentir dans la boue ou lors de manœuvres pour franchir des rochers où l'on doit toujours modérer  les gaz. Équipé de l'excellente direction assistée tri-mode de Can-Am notre Outlander se tire très bien de toutes ces situations.

Très bien suspendu

Les suspensions agissent très correctement et on peut même pousser la bête avec autorité dans les courbes sans mauvaise réaction. Naturellement, l'Outlander n'est pas une machine de sport mais l'homogénéité de l'ensemble permet de prendre bien du plaisir en douceur et dans un grand confort. Le passager a également droit à des égards avec son vaste siège à dosseret.

Le freinage comprend deux disques avant de 214 mm avec étriers deux pistons et un disque arrière avec un circuit de commande hydraulique soit au levier gauche soit à la pédale. Le frein moteur, est excellent et permet de s'engager dans de fortes pentes sans crainte.

La carrosserie est typique Can-Am. C'est sérieux mais un peu strict. Le colori camouflage lui donne un petit air ludique, mais cela s'arrête là. La selle est ferme, mais pas trop. Le guidon tombe exactement sous les mains, les commandes sont simples et l'instrumentation LCD est lisible et efficace. Toutes les autres commandes sont à main gauche, même le démarreur. 

Le carénage doté de son pare-brise et de feux à Leds sont une option très américaine, qui conforte son positionnement baroudeur. Il déroute au départ car il cache un peu la vue..

 Nouveau best-seller !

Pour moins de 9 500 euros, il est désormais possible de s'offrir un quad Can Am avec un super moteur V2, facile et volontaire. Cet Outlander 570 remplace avec brio le 500 et vient compléter une gamme avec un rapport prix/prestation qui en fera certainement le best-seller de la marque.

Avis de la rédaction sur Can-Am Outlander L MAX 570 DPS
14.4/20
Pour moins de 9 500 euros, il est désormais possible de s'offrir un quad Can Am avec un super moteur, facile et volontaire. Cet Outlander 570 remplace avec brio le 500 et vient compléter une gamme quasiment parfaite. Son rapport prix/prestation en fera certainement le best-seller de la marque.
Puissance et souplesse moteurTarif V2 abordablePolyvalenceDirection assistée efficaceGestion différentiel automatique
Trop d optionsPas de treuil de sérieDeux coloris seulement
Les chiffresPrix9 499 €Puissance15/35 kW0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look12/20Prix16/20Equipements12/20
 
14 commentaires - Can-Am Outlander L MAX 570 DPS
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]