Mondial Hps 125
Essai
22 avril 2017
Yamaha TMAX 530 DX Euro4
Essai
15 avril 2017
MagPower R-Stunt 50
Essai
08 avril 2017
Suzuki GSX-S 750
Essai
02 avril 2017
KTM 1090 Adventure 2017
Essai
25 mars 2017
Peugeot Metropolis II
Essai
18 mars 2017
Kawasaki Z900
Essai
11 mars 2017
Triumph Bonneville Bobber
Essai
04 mars 2017
Yamaha MT-09 Euro4
Essai
25 février 2017
Honda Forza 125 2017
Essai
18 février 2017
Ducati Multistrada 950
Essai
04 février 2017

Bmw R 1200 GS Adventure

Bmw R 1200 GS Adventure

Les photos de l'essai

publié le 26 juillet

Enorme. La R1200 GS Adventure  impressionne. Plus longue et plus large que la GS, l'Adventure opte pour des suspensions à plus grands débattements, un réservoir de 30 litres et des protections moteur et flancs latéraux. Un monstre qui s'apprivoise ? 

Pour autant, les 260 kilos tous pleins faits ne se sentent guère grâce à un parfait équilibre des masses. Pour mettre à l'aise et poser pied à terre plus facilement,  on peut même opter pour une selle plus basse de 50 mm, qui reste réglable sur deux positions. A retenir, en option, aussi la suspension pilotée ESA réglée souple et confort.

Commandes multifonctions

Les repose pieds Enduro sont larges et offrent un grip impressionnant. Seul le guidon, très large, pourra gêner les petits bras. Alors que les pouces auront de quoi s'occuper avec les nombreux commutateurs. 

Le bouton Mode permet de choisir le comportement moteur. Aux modes Rain et Road de série s'ajoutent les options Dynamic, Enduroavec même un switch activant le mode Enduro Pro. Régulateur de vitesse, contrôle de la pression des pneus et poignées chauffantes sont également en option. Le tout s'affiche sur l'ordinateur de bord digital. La vitesse et le compte tours disposent d'un superbe cadran à aiguille. La bulle, pour sa part est toujours réglable en hauteur manuellement. Presque dommage. 

Freinage couplé

L'ABS est de série. Il bénéficie d'un couplage avant/arrière au levier de frein droit, lequel est réglable en écartement, tout comme le levier d'embrayage. Dans les deux cas, le feeling est excellent.A l'avant, les deux disques de 305 mm de diamètre pincés par 4 pistons offrent précision et puissance, tandis que l'arrière se montre idéal, avec son simple disque de 276 mm serré par un étrier 2 pistons. 

Fière allure

Toujours aussi brillante, la suspension Telever à l'avant et Paralever à l'arrière font office d'anti plongée, permettant de ne pas relever la moto dans la virage et de freiner à plat. Un must. 

Derniers point différenciant la version Adventure de la GS : les superbes jantes tubeless à rayons croisés de 19 pouces à l'avant et 17 à l'arrière, et le petit emplacement sur l'avant du réservoir. Fermant par vis quart de tour, il peut contenir une carte de crédit ou ticket de péage, guère plus. Enfin, un amortisseur de direction fait son apparition, histoire de finir de rassurer, des fois que l'anti patinage et anti cabrage performant n'aient pas suffi.   

Moteur plein de watts

Si elle est énorme à voir, la R 1200 GS peut compter sur son nouveau moteur Boxer de 1170 cm3 à refroidissement air/eau. Puissant même une fois passé à 78 kW pour la France, il requière un bon coup de poignet pour se livrer complètement, et apprécie d'être cravaché. Un volant plus lourd, lui fait gagner en inertie pour le rendre plus onctueux.

Le couple maximal de 125 Nm se découvre à 6500 tr/min, soit à mi compte tours. L'occasion de profiter de superbes relances et de passer la 5 et la 6, très routières. La sonorité moteur reste très présente avec son poum poum caractéristique. Un son sourd, rauque et puissant. La transmission finale par arbre bénéficie d'un confort d'utilisation certain.

Agilité surprenante

Vive, agile, la GS Adventure surprend par son entrain permanent. Choisir un mode de comportement permet d'opter pour son type de conduite. De quoi se faire largement plaisir et découvrir un caractère très virulent, prompt à faire bondir ce maxi trail talentueux. Confortable, expressif, il se veut et se montre au dessus du lot, au sens propre et au sens figuré : on survole la route et les rétroviseurs des voitures. 

Impossible de ne pas se faire remarquer avec un tel gabarit, l'éclairage diurne optionnel, les longues portés à LED et ce coloris bleu militaire. Reste à se méfier de la largeur de la moto et de l'encombrement des cylindres à plat, et des valises optionnelles que ne manqueront de fixer les baroudeurs urbains.

L'urbaine en tenue de jungle

La R1200 GS Adventure pousse toujours plus loin le concept de moto urbaine à look Enduro. Urbaine par définition certes, baroudeuse par nature, routière par excellence au vu de la protection offerte, il sera possible d'opter  pour des pneumatiques à crampon, mais les gommes d'origine offrent à la fois grip et confort sur la route, son terrain de prédilection. Voici en tout cas un monstre sacrément facile à apprivoiser... La quintessence du trail.

Avis de la rédaction sur Bmw R 1200 GS Adventure
16.8/20
Quel que soit votre gabarit, la R1200 GS Adventure saura se montrer avenante, pour peu que vous ayez choisi les options adéquates. Certes plus chère que la version standard de 1150 € (février 2014), elle justifie son surcoût par un supplément de valeur. On pourra se demander à quoi bon un tel réservoir, un tel équipement mais, à l'usage, chaque option, chaque ajout prend tout son sens. Ne serait-ce que les superbes jantes tubeless ou encore les protections latérales efficaces et apportant un aspect des plus valorisant. Véritable SUV moto, l'Adventure n'en finit pas de séduire par son côté extrême. Si BMW insiste sur sa vocation de voyageuse, nous avons surtout pu remarquer que grâce à son rayon de braquage impressionnant, on en fait ce que l'on veut, où l'on veut et comme l'on veut sans se soucier de son poids affiché ou de son gabarit, lequel impressionne davantage qui la regarde ou qui est assis à bord. Reste à pouvoir la redresser sur sa béquille à l'arrêt (il y a des jours avec et des jours sans...) ! Il faut se rendre à l'évidence : à ce jour, seul KTM avec sa 1190 Adventure (essai de la version 2014 à venir) semble à même de s'opposer à la GS Adventure, sans toutefois proposer le même tableau... Imbattable l'Adventure ? Ça se pourrait bien, surtout si l'on supporte le fonctionnement si particulier de son bicylindre.
Gabarit visible dans la circulationMoteur plaisant une fois domptéPoids non ressenti au guidonRayon de braquageAutonomieProtections d'origine
Hauteur de selle passager non réglableRéglage de bulle à droiteMode Dynamic en option...
Les chiffresPrix16 650 €Puissance78,2/92 kW à 7750 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis20/20Look20/20Prix12/20Equipements16/20
 
0 commentaire - Bmw R 1200 GS Adventure
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]